Kantara

menu
menu

Cité du Court

Acteur majeur de la vie culturelle clermontoise, abritée depuis plus de 20 ans en centre-ville au sein de La Jetée, l’Association Sauve qui peut le court métrage est désormais à l’étroit et ne peut développer ses missions d’utilité publique qu’hors les murs. Délicat en l’état de s’engager dans un projet culturel rayonnant par-delà la capitale auvergnate et d’agir sur les grandes tendances contemporaines…

En effet, bien que moins connue que le Festival International du court métrage, s’affaire une équipe d’une vingtaine de permanents qui non seulement travaillent à la sélection des films mais œuvrent également à la formation de professionnels, à l’éducation à l’image notamment pour les scolaires, à la structuration active d’un réseau à l’échelle locale, nationale et internationale, à l’accueil de tournages, mais aussi à développer l’accessibilité aux ressources documentaires (en partenariat avec les services de lecture publique de la Métropole) et à faciliter la diffusion des films, notamment via la plateforme shortfilmdepot conçue et gérée par l’Association.

Mate (Mon pote) de George-Alex Nagle, Grand prix du jury 2022

C’est dans cette diversité d’actions que la Cité du court prend tout son sens et que la nécessité de nouveaux espaces, et surtout de nouvelles fonctions, se justifie pleinement. Au-delà des simples questions de place, c’est bel et bien un outil renforcé qu’il s’agira de bâtir. Un outil permettant autant d’ancrer et de développer l’action menée au quotidien. Un outil capable de s’interroger et d’accompagner les nouvelles pratiques, les formats émergents, les nouveaux publics comme les futurs professionnels de l’industrie cinématographique et des formats courts.

Une mission de faisabilité et de programmation détaillée qui doit devra permettre aux équipes de maitrise d’oeuvre de s’emparer du sujet et de réaliser la Cité du court.

Journal

Contact

Kantara

142 avenue Daumesnil
75012 Paris

contact@kantara.eu