Kantara

menu
menu

Musée Memorial Pegasus

D-Day anniversary, © Owen Humphreys

Si le débarquement de Normandie évoque au plus grand nombre l’aide et la présence américaines sur les côtes françaises, le Memorial Pegasus, lui, rappelle à notre mémoire le rôle éminent des britanniques dans le déroulements des opérations.

Inauguré par le Prince Charles le 4 juin 2000, le Memorial est l’un des rares sites de commémoration rappelant le rôle des britanniques durant la bataille de Normandie. Acteur capital, le Royaume-Uni a fourni la grande majorité des forces humaines et a assuré la formation de milliers de pilotes mais surtout a mené des assauts déterminants pour le succès du plan Overlord.

Pegasus bridge

Aujourd’hui le Memorial Pegasus connaît une fréquentation qui va au-delà de ses projections inaugurales accueillant 100 000 visiteurs par année et jusqu’à 150 000 lors des périodes de grandes commémorations. A l’instar de la plupart des musées, le Memorial Pegasus qui fêtera ses 25 ans en juin 2025 arrive naturellement à la fin d’un cycle qui sonne l’heure de son renouvellement. Si l’équipe du musée
a déjà entamé il y a 2 ans le rafraichissement de certains éléments scénographiques, c’est l’expérience de visite dans son ensemble qui doit être régénérée.

Notre mission sera ici de poser un diagnostic complet sur le bâtiment, le parc, les scénographies pour se projeter dans ce que devra être le Mémorial demain. Une première étape avant de rédiger le programme architectural et muséographique détaillé qui sera remis aux équipes de conception.

Journal

Contact

Kantara

142 avenue Daumesnil
75012 Paris

contact@kantara.eu